{En bref} Plaidoiries pour un polar

Par Alexandra LEBLOND, 25 juin 2017

[Ça s’est passé le 24 juin à 14h30] retour sur les plaidoiries pour un polar

C’est sous une chaleur écrasante place des cordeliers qu’un public venu en nombre a assisté aux plaidoiries pour un polar. Julie Feryane, la nouvelle avocate générale a porté des accusations acerbes et des sanctions exemplaires : ne pas détruire les livres mais surtout ne pas les faire lire, reconversion en étagères pour exposer les sauces nantua ou comme plateaux à petits fours, ou encore les mettre à disposition dans un office de tourisme… Heureusement les 6 avocats commis d’office ont brillamment défendu leurs accusés. Un seul a été acquitté, Frédéric Andréi, pour son roman Bad Land.
Une mention spéciale pour l’avocate de la défense de Christelle Colpaert-Soufflet pour Tu as oublié, Annabelle.

Une rencontre petit déjeuner animée par Marie Vindy avec Frédéric Andrei et son avocate Jessica Bathelier et en présence des autres auteurs a eu lieu le lendemain matin à la nef. Un moment de partage et d’échange avec le public. Une rencontre intéressante qui a permis de découvrir plus en détails l’analyse de l’avocate du lauréat ainsi que son roman Bad Land, bel exercice pour Jessica Bathelier.

Reporter Clamour(s) : Marie-Hélène et l’équipe des plaidoiries