Au moins il ne pleut pas (Paula JACQUES, 2015)

Par Anne, 8 juin 2016

Devenus orphelins suite à l’accident de la route fatal pour leurs parents, Lola et Solly Sasson sont envoyés par leurs oncles sur la jeune terre d’Israël.

jacques_paula_couv_Au_moins_il_ne_pleut_pasAprès quelque péripéties et de nombreux mensonges, ils arrivent à Haïfa plus précisément dans le quartier de Wadi Salib et trouvent à se loger chez la volubile Magda et la froide Ruth. Nous sommes en 1959 et la chasse aux démons de la seconde guerre mondiale est encore largement ouverte… C’est un pan peu connu de l’histoire que Paula Jacques nous dévoile dans son roman. Elle se sert des difficultés de la construction de l’état d’Israël pour évoquer la lutte entre les communautés sépharade et ashkénaze et la chasse aux sorcières dont sont victimes les juifs accusés d’avoir aidé les nazis dans les camps. Solly et Lola à force de patience vont se forger une nouvelle vie, se créer une nouvelle famille…

Retrouvez ce document à la bibliothèque municipale de Dijon