Rencontre de clôture © J. Michalczak

Les témoins du monde

Par Anne, 14 juin 2015

[Ça s’est passé dimanche 14 juin] Retour sur la rencontre de clôture avec Louis Bachelot, Philippe Bertrand, Lieve Joris et Arnaud Finistre, animée par Marie Hélène Fraïssé.

Pour clôturer la 3e édition des rencontres littéraires Clameur(s), 4 « témoins du monde » étaient réunis devant une salle comble pour évoquer la délicate mission des journalistes-reporters d’aujourd’hui. Une mission dont les exigences, les freins, les conditions de travail et les risques sont les mêmes que ceux vécus à la fin des années 1960 par Gilles Caron, photographe hors-norme disparu à 30 ans, auquel un formidable hommage est rendu à travers la parole de son gendre Louis Bachelot, les lectures de Thomas Cousseau, sans oublier les photos prêtées par la Fondation Gilles Caron et exposées cour de Bar.

En tant que « correspondant de guerre », le photojournaliste dijonnais Arnaud Finistre évoque la nécessité de prendre du recul, l’utilité aussi de ne pas être toujours sur le « front », les images prises « à l’arrière » pouvant être aussi violentes et aussi parlantes.

Un sentiment partagé par Lieve Joris, « correspondante de paix » d’origine belge qui explique comment elle se fait témoin de la vie des gens en partageant en toute discrétion leur quotidien.

Autre forme de témoignage : celle représentée par l’homme de radio Philippe Bertand, animateur de l’émission « Carnets de campagne » sur France Inter, qui va chercher l’inattendu à notre porte.

Tous sont observateurs de notre monde, qu’il soit lointain ou proche, et nous permettent de d’ouvrir les yeux et d’éveiller et notre conscience.

Reporter Clameur(s) : Martine


DÉCOUVRIR l’album photo