Au programme vendredi 14 juin

En raison du mauvais temps, nous sommes au regret de vous annoncer que le rallye photo « Les Clameuristiques » qui devait se dérouler  ce vendredi après-midi est annulé. Merci de votre compréhension

L’odyssée des œuvres volées – Rencontre avec Dan Franck et Emmanuelle Polack

Animée par Tewfik Hakem, journaliste et producteur

Les péripéties des oeuvres d’art inspirent des fictions rocambolesques. Le vol de la Joconde (Grasset) est prétexte à Dan Franck pour camper un duo de suspects nommés Picasso et Apollinaire, dans le Paris effervescent de cette année 1911 où s’invente l’art moderne. Emmanuelle Polack, elle, mène une enquête autrement plus glaçante dans les coulisses du très prospère marché de l’art sous l’Occupation (Tallandier), où se négociaient des biens juifs spoliés… qui n’ont pour certains d’entre eux jamais été retrouvés.

Durée : environ 1h30 // Ados-adultes

« La spoliation des biens et objets culturels juifs s’inscrit dans un continum qui va de la stigmatisation d’une partie de la population, de son recensement, de son éradication de l’économie nationale, de son pillage, de sa déportation jusqu’à son extermination. »


Emmanuelle Polack, Le marché de l’art sous l’Occupation : 1940-1944, Tallandier, 2019

« Au bas de la Butte, le père Soulié les arrête. Bio rapide : ancien lutteur devenu brocanteur, spécialiste en literie et vieux matelas, reconverti dans les oeuvres d’art, d’un meilleur rapport. Il expose directement sur le trottoir des peintres qui ne valent pas grand-chose : Renoir, Lautrec, Dufy. »


Dan Franck, Le vol de la Joconde, Grasset, 2019

Créanim’

Créanim’ imagine et crée des jeux géants pour le grand public, les entreprises ou les particuliers afin de faire découvrir de manière ludique le centre-ville. De la création personnalisée à l’animation, toute une équipe de bonne humeur pour vous faire partager de bons moments entre collègues, en famille ou entre ami.e.s.

Tel : 09 84 34 22 16

Chasse au trésor – De l’Art à Dijon

Avec Créanim

Participez à la chasse au trésor « De l’Art à Dijon » !
Au gré d’énigmes logiques et ludiques, vous découvrirez des lieux culturels connus et méconnus de Dijon. Réunissez votre équipe de chasseurs d’énigmes et venez relever le défi de l’art en résolvant 7 énigmes…

A partir de 10 ans // Réservation obligatoire, informations auprès de Créanim’

Temps de jeu : 2 heures
Départs à 14h – 14h20 – 14h40 – 15h – 15h20 – 15h40 – 16h, groupe de 50 joueurs

Point de départ unique : Cour d’honneur de la BM, 5 rue de l’École de droit

Du vrai, du faux, de l’improbable – Rencontre avec Harry Bellet et Bruno Gibert

Animée par Marie-Madeleine Rigopoulos, critique littéraire

Les doutes sur l’authenticité des œuvres minent le marché de l’art tout comme les collections les mieux établies. Harry Bellet, qui avoue avoir lui-même été trompé, mène l’enquête dans Faussaires illustres (Actes Sud) avec une verve réjouissante. La question du vrai et du faux hante également le roman de deux jeunes amis, peintres et écrivains, expérimentateurs tous azimuts, véritables Forçats de l’oeil (L’Olivier), dont Bruno Gibert décrit le parcours extrême, suicidaire, dans un XXe siècle désenchanté.

Durée : environ 1h15 // Ados-adultes

« Parmi les milliers de faussaires passés, présents (et à venir), nous avons retenu non pas les « génies » (…) mais les inventifs, ceux qui ont fait preuve de créativité dans leur coupable profession. »


Harry BELLET, Faussaires illustres, Actes Sud, 2018

« Des voyeurs, nous l’étions tous les deux. Rien ne nous excitait plus que faire marcher notre regard. Nous autres, les artistes, étions les forçats de l’oeil. »


Bruno Gibert, Les forçats, Editions de L’Olivier, 2019

Cartels en glimouille* -Lectures déambulatoires -Par la Cie SF (Sébastien Foutoyet)

Chacun.e pose un regard différent sur une oeuvre d’art. Chacun.e peut également y poser ses mots ou ses émotions.
Pinceau ou burin dans une main, palette dans l’autre, oeuvre face à vous,
« écoutez-voir » les textes rédigés par les participant.e.s aux ateliers « Les cartels imaginaires ».

Durée : 2h // Tout public

*Si vous ne connaissez pas la glimouille, allez lire de ce pas Xox et Oxo de Gilles Bachelet (Seuil Jeunesse, 2018)…

Le Crobamaton

Le Crobamaton est un photomaton d’un genre particulier… Insérez une pièce, pressez le bouton, attendez une minute trente et votre croquis (oui oui un croquis pas une photo ! ) sort de la machine.
Une mécanique mi-vapeur mi-électrique et bricolée qui semble sortie tout droit d’un Gaston Lagaffe.

Durée : environ 2h

Cartels en glimouille* -Lectures déambulatoires -Par la Cie SF (Sébastien Foutoyet)

Chacun.e pose un regard différent sur une oeuvre d’art. Chacun.e peut également y poser ses mots ou ses émotions.
Pinceau ou burin dans une main, palette dans l’autre, oeuvre face à vous,
« écoutez-voir » les textes rédigés par les participant.e.s aux ateliers « Les cartels imaginaires ».

Durée : 2h // Tout public

*Si vous ne connaissez pas la glimouille, allez lire de ce pas Xox et Oxo de Gilles Bachelet (Seuil Jeunesse, 2018)…

Les cartels imaginaires

Le cartel c’est ce petit encart accroché près d’une oeuvre qui vous donne quelques explications sur celle-ci.

De mars à juin, les bibliothécaires, accompagné.e.s de volontaires en service civique, ont incité petit.e.s et grand.e.s à écrire un cartel imaginaire à partir d’une sélection de tableaux des musées de la ville de Dijon et du Musée Magnin, en faisant le lien avec l’album XOX et OXO de Gilles Bachelet, auteur que vous pourrez rencontrer le samedi 15 juin.
Ces cartels collectés seront mis en voix par la Cie SF, vous pourrez les entendre sous les Halles du marché.
LeBloc s’est associé au Cesam pour mettre en voix des cartels, l’expression « écouter-voir » prend tout son sens dans ce projet ! Alors branchez la radio sur 92.2, montez le son et laissez-vous guider dans les méandres de la création…

Radio Dijon Campus 92.2

LeBloc est une association qui base son projet sur des musiques dites de création comme le jazz ou le free jazz. Même si ce répertoire peut parfois apparaître comme difficile d’accès, référencé ou alors carrément has-been, il suffit pourtant d’être curieux.se, ou seulement intrigué.e, pour qu’à son écoute naissent de satanés petits bonheurs sensoriels, promis ! Pour faire face à cette promesse, LeBloc mêle son amour des rythmes syncopés à une longue pratique des médias pour travailler à la promotion de ces musiques et guider vos oreilles vers cette liberté folle qui c est à l’origine du jazz.

L’atelier de l’AAA


Les étudiants de l’Académie des Arts Appliqués ont le plaisir de vous présenter leur projet d’aménagement temporaire pour la cour de Flore qui accueille Clameur(s).
Ces futurs designer d’espace, de graphisme et de mode ont conçu pour vous une installation poétique entre narration et rêverie. Le temps d’une pause méritée sur un mobilier urbain créatif dédié à Clameur(s), le public sera invité à participer à de multiples et géants cadavres exquis. Bienvenue dans ce chapitre artistique de Clameur(s).