Dans les années 50, à l’écart du centre-ville d’une petite sous-préfecture, les habitants d’un quartier populaire, le Bel Air, se retrouvent dans le bistrot du même nom. Une bande d’adolescents emmenée par Gérard et Franck, amis et presque frères, y a établi son quartier général. Gérard, le fils unique des patrons du Bel-Air, raciste presque par atavisme, fasciné par les armes, rêve de servir la patrie en Algérie. Franck cherche sa liberté que semble lui faire entrevoir monsieur Louis, un ingénieur des Ponts et Chaussée féru de jazz, et surtout Cathy, la jeune fille de bonne famille dont il tombe amoureux un soir de bal du 14 juillet. Mais à vingt ans sonne l’appel du service militaire. Pour échapper à son affectation en Algérie, Frank tente un casse afin de s’enfuir avec Cathy. Il est arrêté en flagrant délit. Quarante-cinq ans plus tard, la cité est sur le point d’être rasée, Franck revient au Bel-Air demander des comptes.

Second roman de l’auteur (Retour de Jim Lamar, Liana Lévi, 2010). Une écriture fluide, une narration tenant en haleine, des personnages attachants, emplis d’humanité y compris dans leurs travers, défauts et parfois médiocrité. Des thèmes : la fraternité et la loyauté, le racisme et la guerre, le conditionnement social.

IconeOù trouver ce document à la bibliothèque municipale de Dijon ?
BCentre-ville la Nef, Fontaine d’Ouche : cote SAL B