La « team » en action

Retour sur…les plaidoiries pour un polar – Et les gagnantes sont…

C’est autour d’un petit déjeuner, Cour de Flore, qu’a été dévoilé le nom de la lauréate du prix des Plaidoiries pour un polar. C’est Julie Ewa qui remporte le prix avec son roman Le gamin des ordures (Albin Michel, 2019). Maître Charlotte Stankiewicz, avocate au barreau de Dijon qui remporte quant à elle le prix de l’éloquence.

Passage en revue – Rencontre avec Jeanne Faton, Présidente des éditions Faton, rédactrice en chef des revues d’art du groupe

En dialogue avec Marie Hélène Fraïssé, conseillère littéraire de Clameur(s)

Depuis près d’un demi-siècle les éditions Faton, basées à Dijon, cultivent la passion des arts et de leur histoire. Belles maquettes, textes soignés, plaisir des yeux : tout un éventail de publications (parmi lesquelles « L’objet d’art », « Les dossiers de l’ Art », « Art de l’enluminure »…) pour un vaste lectorat. La presse papier de qualité demeure décidément irremplaçable.
Pour fêter leur participation à Clameur(s), les Éditions Faton proposent un concours le dimanche 16 juin à l’Hôtel de Vogüé pour les plus petit.e.s.
A gagner : un abonnement à un périodique Faton et des livres à choisir parmi une sélection.

Pompon en carton

Cela fait quelques semaines maintenant que de nombreux dijonnais ont pu fabriquer leur ours, chouette ou encore lapin et hippopotame de Pompon. Voici une séance de rattrapage pour tou.te.s ceux.celles qui ont maintenant le temps de s’amuser avec du carton et des languettes de papier.
A vos cartons ? Prêts ? Créez !

Durée : le temps que vous voulez, jusqu’à 18h // Tout public

Des jeux d’art – Atelier jeux plateau avec la Ludothèque La Récré

Si vous avez toujours rêvé d’entrer dans la peau d’un maître d’atelier, de jouer à cache-cache avec des œuvres d’art, de devenir un faussaire de génie, cet après-midi ludique est fait pour vous ! La Ludothèque divertira vos yeux et enjouera vos sens.

Durée : le temps que vous voulez, jusqu’à 18h // Tout public

Tatoue l’art – Atelier avec Bérengère Mariller-Gobber

Venez tatouer les œuvres du Musée des Beaux-Arts de Dijon ! En vous appropriant les collections de manuscrits et d’estampes de la bibliothèque, dessinez des ornements, des animaux fantastiques, de la typo ! Bérengère Mariller-Gobber est autrice et illustratrice d’albums jeunesse. Elle vous
a peut-être déjà dessiné.e, sur une terrasse ou ailleurs !

Durée : le temps que vous voulez, jusqu’à 18h // Tout public

Domino d’art et de mots – Rencontre avec Béatrice Fontanel et Marie Sellier

Animée par Claire Delbard, médiatrice du livre

Et si on se promenait dans les collections du Musée des Beaux-Arts pendant qu’il est fermé ? C’est le projet original auquel 12 classes élémentaires de Dijon ont été conviées par la Bibliothèque municipale et les auteures Béatrice Fontanel et Marie Sellier. A partir de reproductions de certaines œuvres du MBA, les classes ont travaillé sur deux œuvres. Le principe ? Chaque enfant a réalisé son oeuvre d’art inspirée par l’artiste, l’univers ou le thème qu’il avait sous les yeux en assortissant sa réalisation plastique d’un texte écrit par ses soins.
Des moments forts, des rires, des jolies productions et c’est tout cela que nous vous proposons de découvrir.
Ouvrez grand les yeux et les oreilles pour admirer l’exposition de ces œuvres « miroir », écouter nos auteures, feuilleter le livret de restitution et découvrir le film retraçant ce périple artistique et humain.
Les écoles élémentaires participantes : Alsace, Beaumarchais,
Champollion, Champs-Perdrix, Dampierre, Nord, Paulette Lévy,
Saint-Dominique, Valendons, Voltaire

Tout public

« Dans ce monde-là, vois-tu, on rit, on pleure, on aime de tout son cœur. On écoute le silence de la nuit, on fait le gros dos, on rêve du calme après la tempête… C’est le monde des peintres d’hier et d’aujourd’hui, de ceux qui font bouger la vie en grand ou en petit. »
Marie Sellier, La peinture, entrée libre, Nathan, 2012

« Les hommes de la préhistoire n’hésitent pas à s’enfoncer profondément sous la terre pour recouvrir les galeries d’animaux sauvages… Des millénaires plus tard, l’artiste Pablo Picasso s’exclamera au sujet des ces peintures préhistoriques : ‘nous n’avons donc rien inventé !’. »
Béatrice Fontanel, Le monde en 100 oeuvres d’art, Seuil jeunesse, 2018

Communiqué – Dernière minute…

Plaidoiries pour un polar : Entrée libre dans la limite des places disponibles (jauge limitée salle de Flore)

Dire et lire l’art – les plus mémorables rencontres entre artistes et écrivains – Rencontre de clôture avec Guillaume Cassegrain, Pascal Commère et Pascal Dethurens

Animée par Marie-Madeleine Rigopoulos, critique littéraire

Dans la vie du regard, rien ne saurait remplacer la présence effective d’une oeuvre. Il est cependant des textes particulièrement éclairants pour le regardeur… ainsi que des rencontres inoubliables comme celle de Zola et de Manet, de Reverdy et de Picasso. Pascal Commère, poète, célèbre la tradition du livre d’artiste, que Pascal Dethurens inclut dans une aventure plus large consistant à Écrire la peinture – De Diderot à Quignard (Citadelles et Mazenod)… Tandis que Guillaume Cassegrain nous livre un florilège sur Michel-Ange (Hazan), vu et commenté par ses contemporains.

« Crayonné paysage, les lignes emmêlées qui repassent, s’acceptant se niant. Qui modèle, quel souffle toujours s’use, toujours tempère l’érosion diurne, qui assiège ? »
Pascal Commère, Des laines qui éclairent, Obsidiane, 2012

« De tableau en tableau, d’oeuvre en oeuvre, on voudrait donc découvrir de quelle manière s’est inventé et peu à peu développé, dans notre culture européenne, l’un des emblèmes de cette culture précisément, le portrait de l’homme aux livres ».
Pascal Dethurens, Eloge du livre, Hazan, 2018

Durée : environ 1h30 // Ados-adultes

Et pourquoi pas toujours ? – Concert littéraire de Julie Rey

A l’été 2018, Julie Rey s’est plongée dans la lecture de la poésie de Zéno Bianu. Elle en est ressortie avec l’impression d’une fraternité de langage et l’envie de partager cette douceur et cet élan. En écho à cette résonance fraternelle, elle a eu envie de créer un concert littéraire qui serait un entremêlement de ses chanson et des poèmes de Zéno qui a accepté avec joie. « Il y a ceux qui explorent et ceux qui décorent », dit-il.
Nous vous invitons ainsi à explorer la force de cette parole poétique qui rassemble et célèbre le plus précieux de notre intimité et de notre humanité.

Julie Rey (auteure et musicienne) explore depuis plusieurs années le lien entre littérature et musique, articulant au cœur de son travail sur scène la rencontre entre ces différentes voix. Elle publie par ailleurs des pièces de théâtre et des romans pour enfants et pour adolescent.e.s à l’Ecole des Loisirs.
Adrien Desse, multi-instrumentiste, l’a rejointe sur ce projet, fort de ses nombreuses expériences et de son attrait pour les zones nouvelles.

Durée : environ 50 min // Ados-adultes