Animée par Marie-Madeleine Rigopoulos, critique littéraire

Dans la vie du regard, rien ne saurait remplacer la présence effective d’une oeuvre. Il est cependant des textes particulièrement éclairants pour le regardeur… ainsi que des rencontres inoubliables comme celle de Zola et de Manet, de Reverdy et de Picasso. Pascal Commère, poète, célèbre la tradition du livre d’artiste, que Pascal Dethurens inclut dans une aventure plus large consistant à Écrire la peinture – De Diderot à Quignard (Citadelles et Mazenod)… Tandis que Guillaume Cassegrain nous livre un florilège sur Michel-Ange (Hazan), vu et commenté par ses contemporains.

« Crayonné paysage, les lignes emmêlées qui repassent, s’acceptant se niant. Qui modèle, quel souffle toujours s’use, toujours tempère l’érosion diurne, qui assiège ? »
Pascal Commère, Des laines qui éclairent, Obsidiane, 2012

« De tableau en tableau, d’oeuvre en oeuvre, on voudrait donc découvrir de quelle manière s’est inventé et peu à peu développé, dans notre culture européenne, l’un des emblèmes de cette culture précisément, le portrait de l’homme aux livres ».
Pascal Dethurens, Eloge du livre, Hazan, 2018

Durée : environ 1h30 // Ados-adultes