Il est des événements qui marquent la vie d’une personne de façon radicale. Ils peuvent être tragiques, heureux… ou complètement anodins. Et pourtant, ils restent ancrés dans la mémoire, resurgissent après des années, et nous forgent au plus profond de nous-même.

Les Petites Scènes Capitales de Sylvie Germain nous racontent ainsi, tout en délicatesse et poésie, quelques chapitres de la vie de Lili-Barbara, née dans l’après-guerre, abandonnée par sa mère et qui se retrouve à vivre et devoir trouver sa place entre un père passif et une belle famille trop nombreuse…

Un très beau roman qui raconte simplement la vie, avec ses moments d’amour et de détresse, de façon touchante et juste. Habité par la grâce d’une écriture élégante, précise, d’une délicate sensualité, à laquelle participe une somptueuse richesse de mots qui nous content les joies, les chagrins, les questions et les rêves de son héroïne. C’est avec une infinie douceur que Sylvie Germain nous invite à explorer les méandres de l’âme humaine.

IconeOù trouver ce document à la bibliothèque municipale de Dijon ?
Centre-ville la Nef, Mansart, Port du canal : cote GER P