Tu seras partout chez toi (Insa SANE, 2012)

Par Anne, 11 juin 2016

Sény est un petit garçon de 9 ans, amoureux de Yulia, entouré d’une bande d’amis fidèles Dehiha, Soundjata et Adar. Sané_Insa_Tu seras partout chez toi©  SarbacaneLeur jeu préféré est la Bagarre, mais pas la guerre. La guerre, ils le savent, ce n’est pas un jeu, ils savent également qu’elle n’est pas loin de leur village et qu’elle tue définitivement.
Un matin réveillé tôt par ses parents, ceux-ci le presse de s’habiller et le munisse d’une valise en carton. Sa valise en carton. Et le voila parti en avion rejoindre son tonton Chu-Jung et sa tata Belladone en France. Mais ce départ précipité qui ne lui a pas permis de dire au revoir à ses amis, le laisse avec plus de questions et de colère, renforcées par les silences de son oncle quand il demande des nouvelles.
Alors il enchaine les bêtises à l’école, et les convocations dans le bureau du directeur.
A force de silence, Sény décide de repartir chez lui. Il refait sa valise et se sauve. Là, le récit bascule dans l’univers du conte. Il se retrouve dans une aventure, sorte de véritable quête initiatique. S’il veut pouvoir rentrer chez lui, Sény va devoir retrouver les 4 Merveilles de Pacha Mama : La Pierre, le Vent, le Soleil et la Pluie. Ainsi aidé de ses amis, Yulia, Dehiha, Soundjata et Adar, ainsi que de Brindille sa nouvelle amie, ils vont affronter Tiramaghan, le roi des Djinns qui a dérobé la Pierre. Odin qui règne sur le domaine qui s’étend au-delà du monde des glaces a dérobé le Vent. Et Triglav, maitre de la région du Virey ou s’enracine l’arbre-monde et son ami-ennemi Fuxi, le seigneur des plaines du Couchant ont dérobé la Pluie et le Soleil.
Insa Sané utilise habilement les références au conte  Hansel et Gretel, au récit homérien Ulysse, à l’univers des griots africains qui parsèment le récit et crée une profondeur dans son histoire.

Retrouvez ce document à la bibliothèque municipale de Dijon