Rencontre avec Patrick Chamoiseau

Par Valérie, 17 juin 2014

Cette rencontre, placée sous l’analyse de Césaire, Perse, Glissant : les liaisons magnétiques, Patrick Chamoiseau a expliqué la notion de « flux relationnel » chère à Glissant et lui-même. Partant de la déconstruction identitaire du bateau négrier à l’époque de l’esclavage et démontrant la nécessité d’une adaptation face au processus de déshumanisation, la créolisation et le métissage sont la résultante de cette confrontation de l’inconnu face à l’impensable des choses.

L’imaginaire du relationnel au cœur de l’expérience personnelle construit la relation familiale la plus déterminante pour définir un individu. L’arbre relationnel, qui représente les goûts et choix d’une personne, prend le pas sur l’arbre généalogique. C’est dans cela que l’œuvre littéraire relate la relation.

L’acte de lecture c’est déjà entrer en relation avec l’autre et constituer les contours mouvants de sa propre famille.

La rencontre était ponctuée de lectures d’extraits des ouvrages de Patrick Chamoiseau par le Collectif 7′ afin de percevoir l’oralité de cette expérience.